Reine de cendres
Titre volume  La trilogie du Tearling N°1
Titre origine  The queen of the Tearling
Compl. Titre  roman
Auteurs   Johansen, Erika (Auteur)
Rosier, Valérie (Traducteur)
Editeur   Livre de poche
Lieu Edition   Paris
Année Edition   2017
Collections   Le Livre de poche N°34717
Collation   601 p.
Format   18 cm
ISBN   978-2-253-08312-2
Prix   8,90 EUR
Langue Edition   français
Langue Origine   anglais
Catégories   Littérature de l'Imaginaire
Nombre de réservation(s) actuelle(s) : 0
Réservation
SiteNuméroCoteSectionEtat
Bibliothèque 4090560268190 LI JOHAdulte / Sorti - Retour prévu le 30/11/2021
Résumé : Après la mort de sa mère la Reine Elyssa, Kelsea Raleigh a grandi en exil, loin des intrigues du Donjon royal où son oncle a pris le pouvoir. Le jour de ses dix-neuf ans, une garde l'escorte de son repaire à la capitale, où elle doit reconquérir la place qui lui revient de droit. Kelsea ne s'est jamais sentie aussi peu capable de gouverner. Pourtant, les atrocités qu'elle découvre vont la pousser à commettre un acte d'une incroyable audace, qui jette tout le pays dans la tourmente. Long périple semé d'embûches, plein de bruit et de fureur, de trahisons et de combats... Pour Kelsea, l'épreuve ne fait que commencer.

Commentaires

Une histoire envoûtante, Kelsea et son univers m’ont séduite de façon surprenante. Le fait d’avoir tous ces points de vue pendant l’histoire permet vraiment d’embrasser l’intrigue à une échelle qu’on n’atteindrait pas si on se contentait du point de vue de l’héroïne. Kelsea est tout ce que j’aime chez une héroïne. Elle est loin d’être parfaite, d’être la plus belle, mais elle est très intelligente. Elle tente de faire ce qui est le plus juste. Plus on en apprend sur ce monde, plus on veut en savoir davantage. On se trouve dans un mélange parfaitement dosé de médiéval, de dystopie, et de fantasy. Une histoire très bien écrite qui donne envie de sauter sur les tomes suivants pour continuer les aventures aux côtés de Kelsea. Coup de cœur. Les Bibliothécaires
Vote: 
5
Average: 5 (1 vote)
Connectez-vous pour poster un commentaire